Adapter les services de planification familiale en temps de crise : Offre d’une éducation sexuelle complète en ligne au Bénin

Benin ecs 1

L’épidémie de la COVID-19 a provoqué la plus grande perturbation des systèmes éducatifs de l’histoire. Les fermetures d’écoles et d’autres espaces d’apprentissage ont eu un impact sur 94 % de la population étudiante mondiale, dont 99 % dans les pays à revenu faible ou de la tranche inférieure du niveau intermédiaire[1]. L’UNESCO a estimé en juillet 2020 qu’environ 24 millions d’apprenants, du niveau préprimaire au niveau universitaire, risquaient de ne pas retourner à l’école en raison des bouleversements causés par la COVID-19.

Les mesures restrictives visant à minimiser la propagation du virus mortel de la COVID-19 ont rendu encore plus difficile l’accès des jeunes aux services essentiels de santé et de droits sexuels et reproductifs (SDSR), notamment l’éducation sexuelle complète (ESC) et la contraception. Cette population de jeunes est donc plus exposée aux grossesses précoces, aux avortements à risque, aux violences sexistes, aux infections sexuellement transmissibles (IST) et au VIH, ce qui rend encore plus urgent leur accès à l’éducation sexuelle et aux services extrascolaires. 

Benin ecs 2

En effet, 64,4 % de la population béninoise est âgée de moins de 25 ans. Grâce aux efforts de plaidoyer de notre association membre — l’Association béninoise pour la promotion de la famille (ABPF) — et d’autres organisations, l’ESC est incluse dans le programme scolaire du secondaire depuis 2018, cependant, elle n’est dispensée que dans quelques écoles pilotes et n’inclut pas les questions de diversité et d’épanouissement sexuel.

En réponse à la situation difficile engendrée par la COVID-19, l’ABPF a développé des sessions d’ESC en ligne pendant la pandémie, afin de permettre aux adolescents et aux jeunes d’avoir un accès continu à l’ESC.

Télécharger le document complet ici: Offre d’une éducation sexuelle complète en ligne au Bénin

Benin ECS 3